24 février 2008

Sous le « masque » du nez rouge, dans le

personnage du clown, l’acteur de circonstance

voit s’ouvrir une possibilité : celle d’extérioriser

ce qui le traverse en fait de mouvements

physique, émotionnel et mental. Au

cours de l’improvisation, sous le garde-fou

du regard public, parole, regard, attitude

corporelle révèlent notre part d’ombre, permettent

de repérer et de canaliser des émotions

au lieu de les enfouir. Et des fragments

de vie sont ainsi vécus en pleine conscience.

S’accepter soi-même, accepter le réel, habiter

complètement l’instant présent, autant

d’attitudes qui trouvent écho dans

la démarche spirituelle.

Posté par robidon à 12:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Sous le « masque » du nez rouge, dans le

Nouveau commentaire